L’épargne pension est encore trop souvent privilégiée, alors que la PLCI (Pension Libre Complémentaire pour Indépendants) est plus avantageuse. Aussi pour les salariés conventionnés. Démonstration.

La PLCI et l’épargne pension sont deux moyens qui permettent de compléter votre pension légale à des conditions fiscales intéressantes. Vous pouvez cotiser pour l’un et l’autre sur une même année fiscale. Cependant, il est important de procéder dans le bon ordre pour en profiter au maximum.

Montant maximum déductible annuellement

Les possibilités de versement, et de déduction fiscale, sont plus élevées en PLCI. Pour 2021, vous pouvez verser :

  • En PLCI sociale: jusqu’à 3.800,01 euros, sans toutefois dépasser 9,4% de vos revenus professionnels nets imposables(1).
    En PLCI ordinaire (sans solidarité), vous devez vous arrêter à 8,17% de vos revenus nets imposables(2) et le maximum absolu est de 3.302,77 euros.
  • En épargne pension, deux plafonds sont possibles : 990 euros ou 1.270 euros, chaque option donnant droit à une déduction fiscale spécifique.
(1)Indépendants : vos revenus de 2018 réévalués  /  Salariés : vos revenus de 2021
(2)Indépendants : vos revenus de 2018 réévalués, la PLCI ordinaire n’est pas accessible aux salariés

Traitement fiscal des cotisations

La PLCI relève du 2ème pilier des pensions, qui offre un meilleur avantage fiscal que le 3ème pilier, auquel appartient l’épargne pension.

  • PLCI : les cotisations sont déductibles de la tranche supérieure de vos revenus. Dès que votre revenu annuel atteint 41.360 euros, vous passez dans la tranche imposée à 50%. Vous récupérez donc 50% de votre cotisation PLCI sous forme d’économie d’impôt.
    Pour les indépendants, l’avantage fiscal peut se doubler d’une réduction des cotisations sociales. En effet, ces dernières sont calculées sur un revenu diminué de la cotisation PLCI.
    Au total, on estime que vous pouvez récupérer jusqu’à 62% de votre cotisation par le biais de l’économie fiscale et parafiscale.
  • Épargne pension : donne lieu à une réduction d’impôt. Le pourcentage de réduction dépend du montant versé : 30% pour un versement de 990 euros et 25% pour un versement de 1.270 euros.

Concrètement

*Vos revenus nets imposables s’élèvent à plus de 41.360 euros, et compte tenu d’une taxe communale de 8%

L’ordre gagnant

La PLCI offre plus d’avantages : vous épargnez et déduisez chaque année un montant plus important, et vous en récupérez plus en économie fiscale. Les deux produits étant complémentaires, la solution optimale consiste à commencer par verser le maximum en PLCI étant donné le niveau de vos revenus professionnels, et ensuite à verser le maximum en épargne pension.

La PLCI sociale aussi pour les salariés

Contrairement à une idée reçue, vous pouvez aussi profiter de la PLCI sociale si vous êtes salarié, à la condition d’être conventionné.

Combien pouvez-vous verser en PLCI sociale ? 

Consultez notre outil de calcul : www.amonis.be/cotisation.

Des questions sur cet article ? Besoin d’un conseil ?

Nos experts se feront un plaisir de vous aider. Contactez-nous